Paul Challan Belval, Vitrailliste auprès du sourire de Notre-Dame de Chartres

Accueil > Les œuvres > Les luminaires > Lanterne saint Jacques de Compostelle

Lanterne saint Jacques de Compostelle

article du mercredi 23 août 2017, par Paul Challan Belval
mise à jour le mercredi 23 août 2017

JPEG - 406.7 ko
Cliquez pour agrandir...
La lanterne de Saint Jacques tient sa composition du pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle, bon souvenir qu’une épouse à tenu à rappeler à son époux deux ans après, à l’occasion de son anniversaire. Voici les quatre faces qu’elle a proposées et qui ont été peintes sur les verres :

 La borne du « 0 km »

Cette ultime borne représente un vif souvenir pour les époux-pèlerins, partis depuis le 15 août du Puy-en-Velay et arrivant en octobre au terme de leur chemin.
JPEG - 1.2 Mo
Cliquez pour agrandir...

 Le sanctuaire

JPEG - 623.5 ko
Cliquez pour agrandir...
Une vue de l’arrière du sanctuaire de Saint-Jacques-de-Compostelle. La basilique est au second plan, avec ses deux tours jumelles.

 Un poème

Un poème d’Antonio Machado sur la troisième face. A la différence des trois autres faces, elle est obtenue par gravure sur un verre peint à la grisaille, et cuit une fois.
Les trois autres faces ont cuit trois fois : une cuisson pour la grisaille mousseline qui servira de diffuseur à la lumière de la lampe, à l’envers de la face, puis une cuisson pour le trait de la grisaille, enfin une pour les émaux, toute trois à 635 °.
JPEG - 441.3 ko
Cliquez pour agrandir...

 Saint Jacques

JPEG - 216.3 ko
Cliquez pour agrandir...
L’apôtre Jacques, dit « le majeur » pour le différencié du second Jacques choisi parmi les douze apôtre, est le frère de saint Jean. Il est le premier apôtre martyr, décapité par Hérode en 41. "A la fin du VIIe siècle, une tradition fit de Jacques l’évangélisateur de l’Espagne, avant sa mort ou par ses reliques.
Son corps aurait été découvert dans un champ grâce à une étoile : le campus stellae, devenu Compostelle. Après Jérusalem et Rome, ce fut le lieu d’un des plus célèbres pèlerinages de la chrétienté au Moyen Age et de nos jours encore."(Source : Nominis)
Cette peinture sur verre a été faite d’après une enluminure, choisie entre deux projets.

(retour en tête de page^)

Répondre à cet article


Accueil | Curriculum vitae | L'atelier | Les œuvres | Créer un vitrail... | Remerciements |

Paul Challan Belval - Vitrailliste auprès du sourire de Notre-Dame de Chartres |


| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | conception technique graphique : www.reflexwebstudio.fr

| Site réalisé avec SPIP SPIP |