Paul Challan Belval, Vitrailliste auprès du sourire de Notre-Dame de Chartres

Accueil > Les œuvres > Les vitraux > Saint Hervé

Saint Hervé

article du mardi 16 juin 2009, par Paul Challan Belval
mise à jour le mardi 16 juin 2009

visage de saint Hervé {JPEG}Hervé naquit au sixième siècle, sur ce qui était alors l’Armorique.
Il fut aveugle de Naissance, ce qui fut la réponse à une prière de sa mère, qui demandat que l’enfant qu’elle portait fut préservé des tentations de ce monde.
L’enfant grandit donc sans voir le mal destructeur de la vie des hommes.
Il développa donc le sens de l’écoute, favorisé en cela par le métier de son père, qui était barde, et chantait les mélodies de sa Grande-bretagne originelle.
L’enfant eut ainsi une âme sensible, comme une « lyre vibrant aux motions du Saint-Esprit. »
Puis très tôt, il partit vivre en ermite, pour chercher Dieu.
Des disciples vinrent se grouper autour de lui, et il en fit une communauté monastique.
Longtemps gyrovague sur la terre de Bretagne, la communauté finit par se fixer à Plouvien. Hervé accepta le titre d’Abbé, mais refusa d’être ordonné prêtre, par humilité. Sa réputation de sainteté s’étendit à toute la Bretagne.
Celui qui était aveugle guida donc ce qui voyaient, vers la lumière véritable.

Il est fêté le 17 juin.
La Parole est celle du livre de l’Apocalypse, chapitre vingt-deux, versets 4-5, que les moines écoutent tous les soirs lors de la prière des complies :

« Ils n’auront plus besoin de la lumière d’une lampe, ni de la lumière du soleil, car le Seigneur Dieu les illuminera, et ils règneront pour les siècles des siècles. »

Ce vitrail est offert à Hervé Loire, pour sa fête.
Ses dimensions sont au nombre d’or.

Répondre à cet article


Accueil | Curriculum vitae | L'atelier | Les œuvres | Créer un vitrail... | Remerciements |

Paul Challan Belval - Vitrailliste auprès du sourire de Notre-Dame de Chartres |


| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | conception technique graphique : www.reflexwebstudio.fr

| Site réalisé avec SPIP SPIP |