Paul Challan Belval, Vitrailliste auprès du sourire de Notre-Dame de Chartres

Accueil > Les œuvres > Les vitraux > Sainte Blandine

Sainte Blandine

article du vendredi 25 novembre 2016, par Paul Challan Belval
mise à jour le vendredi 25 novembre 2016

  Sommaire  

 Le vitrail

JPEG - 370.2 ko
Cliquez pour agrandir...

Cette création a été commandée par une famille de Chartres pour la première de leurs enfants, portant le prénom de Blandine.
Le vitrail, dont les dimensions sont au nombre d’or, est un peu plus grand qu’une feuille A4. Il est composé de 15 pièces coupées dans 10 teintes de verre antique.
Le Christ Jésus est gravé à l’acide dans un verre bleu plaqué. Le vitrail est sur cette photo suspendu à la fenêtre, dans son cadre de laiton.
La petite Blandine et son père sont venus le chercher le 19 novembre 2016.

 L’histoire

JPEG - 57.5 ko
Cliquez pour agrandir...

La jeune fille fit partie des martyrs de Lyon de l’année 177.
Après avoir répondu à ses juges « Je suis chrétienne, et il ne se fait rien de mal parmi nous », elle fut livrée aux lions avec les autres. Mais les lions la laissèrent seule sans lui faire aucun mal. Achevée par le glaive après avoir survécu au taureau furieux lancé contre elle dans l’arène, elle fit dire aux païens qui assistaient au supplice : « Vraiment, jamais on a vu chez nous une femme si jeune souffrir avec autant de courage. »
Sa parole à son petit frère Ponticus, alors qu’il regardait arriver les fauves, a inspiré ce vitrail :
« Courage Ponticus, regarde vers le Ciel, Jésus nous attend ! »
(Extrait de la circulaire reproduite par Eusèbe + 338)

Répondre à cet article


Accueil | Curriculum vitae | L'atelier | Les œuvres | Créer un vitrail... | Remerciements |

Paul Challan Belval - Vitrailliste auprès du sourire de Notre-Dame de Chartres |


| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | conception technique graphique : www.reflexwebstudio.fr

| Site réalisé avec SPIP SPIP |